Ecole secondaire privée pour Haut Potentiel

Votre enfant est à haut potentiel

et la situation à l’école n’est pas facile

Vous avez l’impression qu’il perd pied.

Les enseignants le « cassent » avec des remarques peut-être justifiées mais qui ne le relève pas.

Votre enfant a besoin d’être encadré en tenant compte de son haut potentiel.

Nous travaillons en collaboration avec l’école Montgomery qui démarre début septembre une école secondaire privée.

Une classe de 5° et 6°primaire  va également s’ouvrir afin de préparer les enfants souhaitant sauter leur 6° année sans risque, l’enseignant les préparant aux secondaires.

L’école sera bien cadrante, le jeune devra apprendre à respecter les consignes sans discuter.

Les enseignants seront tous formés au haut potentiel, à la détection et au suivi de ces jeunes extraordinaires.

L’école ne sera pas exclusivement pour jeunes à haut potentiel, mais les HP y seront en grande proportion.

L’équipe de Relaxeau sera présente à l’école pour accompagner ces jeunes.

Ce que l’école Montgomery peut apporter aux HP:

-Un cadre clair avec des limites précises

-Des petites classes

-Des renforcements positifs pour lui redonner confiance en lui

-L’apprentissage de l’autonomie

-Donner des moyens pour apprendre à travailler : organisation, techniques de mémorisation

-Mettre le jeune en situation de défi

-Donner la possibilité au jeune d’accélérer le cursus scolaire (sauts de classe possibles)

-Retrouver une bonne estime de soi en ayant de vrais amis
-Si nécessaire, un suivi psychologique individuel par des psychologues de Relaxeau
blanc

Petit témoignage: la chenille est devenu papillon

Notre enfant était scolarisée en 5° dans une école réputée du Brabant Wallon. Elle était un an en avance. Pas du tout scolaire, elle travaillait mais les résultats ne suivaient pas. Une grosse crise nous a forcés à l’enlever de l’école pour la mettre dans l’école Montgomery préparant au jury central. A l’école elle avait de gros échecs en maths, néerlandais, sciences et français. Le plus gros échec étant les maths. Les enseignants rencontrés souvent pour l’aider disaient qu’elle ne travaillait pas. Pourtant, à la maison nous voyions bien qu’elle travaillait beaucoup. Ne voulant pas la déscolariser, nous l’avons inscrite à l’école Montgomery, c’était fin novembre 2012. Petit à petit, nous avons pu constater que notre enfant se relevait. Elle reprenait goût aux études, elle recommençait à croire qu’elle était capable de réussir, elle avait enfin des amis. Notre fille s’est révélée brillante en mathématique, à l’examen du jury central on lui a conseillé de continuer dans ce domaine après ses humanités. Elle vient d’obtenir son CESS à 16 ans. Son choix sera d’aller en faculté de médecine. Elle commence déjà à s’y préparer.

École Montgomery

Plus d’info:

http://www.ecole-montgomery.be/