HPE ou HPI????

Un nouveau concept émerge ces temps-ci: les HPE, HP émotionnel. 

Quand on fouille sur le WEB où on parle des HPE, on peut lire différentes définitions:

  • L’hypersensibilité émotionnelle,
  • La forte sensibilité sensorielle,
  • Le perfectionnisme,
  • L’empathie,
  • Des intuitions
  • La sensibilité à l’injustice,

Le haut potentiel expliqué par Dabrowsky comprend ces mêmes caractéristiques mais il rajoute l’intelligence et l’imagination. Là, on peut parler de Haut Potentiel.

Parler de HPE pour moi n’a pas de sens. En effet, les caractéristiques nommées ci-dessus, ne sont pas « un potentiel ». Être hypersensible, n’est pas un potentiel, mais une caractéristique. De même pour le sensoriel, l’empathie, etc… Ce concept d’HPE est un peu comme si on avait enlevé justement tout le potentiel du HP. Il n’a plus ni l’intelligence, ni l’imagination. Je m’insurge contre l’appellation de ce nouveau concept. On pourrait parler d’hyper émotif, d’hyper sensible… 

Quand on parle de potentiel, cela signifie d’après le Larousse: « Ensemble des ressources dont quelqu’un peut disposer ». On peut donc clairement en disposer mais ne pas l’utiliser, le mettre de côté. C’est le problème de pas mal d’HP. Avoir ce potentiel et ne pas l’exploiter alors qu’on pourrait. C’est entre autre pour cette raison que je pousse à se faire diagnostiquer avec un bilan quantitatif et qualitatif.

La personne HP a les caractéristiques présentes. De mon point de vue, tous les HP ont, cognitivement parlant, un QI au dessus de 125, la difficulté est que le vécu, peut entraîner un manque énorme de confiance en soir, du stress, des blocages qui empêchent d’avoir un QI correspondant aux capacités réelles. Souvent il suffit du test de QI pour sortir ces capacités bien enfouies depuis longtemps. 

Beaucoup d’adultes HP ne veulent pas faire ce test par peur de découvrir qu’elles ne sont pas intelligentes. C’est dommage car ce sont les personnes qui en ont le plus besoin! 

Si je n’avais pas passé ce test de QI, jamais Relaxeau n’aurait vu le jour. C’est parce que j’ai compris que je n’étais pas stupide, que je pouvais créer, imaginer, concevoir, que j’avais l’empathie nécessaire pour accompagner les personnes et ajouter à cela une énergie plus que débordante que j’ai osé franchir le pas de la création de Relaxeau.

Si on m’avait dit: « Ma cocotte, tu es HPE », cela m’aurait fait une belle jambe. Je savais que j’étais très sensible, très émotive, à quoi cela m’aurait servi qu’on me dise tu es HPE. Honnêtement, à rien du tout! Je n’aurais pas avancé dans ma vie et j’aurais continuer à me sentir nulle.

Je voudrais donc insister ici, les personnes hypersensibles qui ne sont pas HP, cela existe, mais ce ne sont pas des HP. Elles n’ont pas l’imagination débordante du HP, elles n’ont pas l’intelligence décalée du HP. Ce sont des personnes sensibles. Ce ne sont pas des personnes à haut potentiel. Ce serait important de trouver une autre dénomination afin de ne pas confondre HP et hypersensible. Deux concepts bien différents.