Où passer le test de QI?

Contactez des professionnels du haut potentiel.

Relaxeau, équipe pluridisciplinaire accompagnant les haut potentiel

On ne teste pas une personne à haut potentiel de la même manière, il faut tenir compte des caractéristiques.

La manière dont on passe le test est tout aussi importante que les résultats.

« On peut considérer qu’il n ’y a pas de « bonnes pratiques » dévaluation en soi et que la validité des observations et des données, recueillies par le psychologue, dépend de la qualité intrinsèque des dispositifs et des outils utilisés, mais aussi de leur adéquation avec les types de personnes auxquelles on s’adresse, et avec les objectifs qu’on cherche à atteindre. La même épreuve d’évaluation peut ainsi fournir des résultats valides dans une situation et des résultats non valides dans une autre »

J.Aubret et S.Blanchard (2005).

 

 Pourquoi faire le test au centre Relaxeau?

Dépistage et accompagnement des enfants ados et adultes à haut potentiel

Les tests de Weschler sont standardisés, ce qui signifie que le psychologue doit les utiliser d’une certaine manière afin de ne pas introduire de biais dans les résultats.

Les personnes HP ne sont pas des personnes « normales ».

Elles ont, en général, une très mauvaise estime de soet un manque de confiance en soi, ainsi qu’un perfectionnisme qui empêche de réaliser rapidement certains exercices demandés.

Un psychologue, connaissant bien les difficultés des HP, et HP lui-même, pourra aider la personne à aller le plus loin possible, et ce, sans donner les réponses.

 

Petit exemple: « David »

David, 6 ans, est venu consulter, car il ne suivait pas à l’école.

Le PMS a été contacté et David y a passé un bilan cognitif.

Les résultats étaient catastrophiques: David avait un QI total de 82. (La moyenne étant 100).

Vu ses difficultés d’apprentissage, le PMS a conseillé une orientation vers l’enseignement spécialisé.

Ayant une suspicion d’une erreur totale de diagnostic, les parents de David sont venus consulter à Relaxeau.

David nous est apparu comme un petit garçon très éveillé.

Après quelques séances de mise en confiance, David a commencé à faire le Wisc4.

Au premier subtest (les cubes), David a dépassé la moyenne assez facilement, mais à l’exercice suivant, il a commencé à pleurer, de gros sanglots.

Nous avons arrêté le chronomètre pour discuter. David nous a dit: « C’est trop dur, je suis bête, je n’y arriverai jamais ».

Nous lui avons alors montré qu’il avait déjà obtenu 13 points et que les enfants de son âge n’arrivaient pas si loin.

Nous lui avons juste dit: « Amuse-toi, maintenant, c’est juste pour jouer ».

David a obtenu le maximum à ce test: 19. Au total, David a obtenu un QI homogène de 144.

Après 3 mois de suivi pour retrouver confiance en lui, David travaille très bien en classe. Un saut de classe est envisagé pour l’an prochain.