Relations aux autres

zèbre BB

Adultes à haut potentiel

La personne à haut potentiel a souvent beaucoup de difficultés dans les relations aux autres.

Elle se sent souvent seule, même dans un groupe.
En consultation, une enseignante a rapporté que bien souvent, dans la salle des profs,

chaque fois qu’elle essayait de rentrer dans la conversation, s’ensuivait un silence oppressant.

Ce sentiment de décalage fait peur :

« Qu’est-ce que j’ai encore dit de travers ? Pourquoi ne me comprend-t-on pas ?

Mes propos sont-ils aussi stupides que ça ?… »
Ce décalage n’est pas dû à une supériorité intellectuelle mais à un fonctionnement cérébral différent.

Quand un HP et une autre personne parlent ensemble, on pourrait presque dire que ce sont deux discours en parallèle.
En général, la plupart des personnes à haut potentiel détestent les groupes, elles s’y sentent mal.

Certains HP ont développé ce que Gardner appelle l’intelligence interpersonnelle, ils sont très sociables et apprécient être en relation.

 

Enfants à haut potentiel

L’enfant à haut potentiel est différent des autres enfants.

Il le sent, mais les autres aussi.

Certains enfants à haut potentiel se sont hyper adaptés, ils ont beaucoup d’amis.

Cette adaptation peut les faire souffrir car ils nient leur propre personnalité.
D’autres enfants à haut potentiel seront seuls, ils peuvent subir rejet et même harcèlement à l’école.
Ce rejet pourra conditionner toute la vie future de l’enfant. Il est indispensable de l’aider.