Relations aux autres

Adultes à haut potentiel

La personne à haut potentiel a souvent beaucoup de difficultés dans les relations aux autres.

Elle se sent souvent seule, même dans un groupe.
En consultation, une enseignante a rapporté que bien souvent, dans la salle des profs,

chaque fois qu’elle essayait de rentrer dans la conversation, s’ensuivait un silence oppressant.

Ce sentiment de décalage fait peur :

« Qu’est-ce que j’ai encore dit de travers ? Pourquoi ne me comprend-t-on pas ?

Mes propos sont-ils aussi stupides que ça ?… »
Ce décalage n’est pas dû à une supériorité intellectuelle mais à un fonctionnement cérébral différent.

Quand un HP et une autre personne parlent ensemble, on pourrait presque dire que ce sont deux discours en parallèle.
En général, la plupart des personnes à haut potentiel détestent les groupes, elles s’y sentent mal.

Certains HP ont développé ce que Gardner appelle l’intelligence interpersonnelle, ils sont très sociables et apprécient être en relation.

Haut potentiel fonctionnement différent décalés

Enfants à haut potentiel

L’enfant à haut potentiel est différent des autres enfants.

Il le sent, mais les autres aussi.

Certains enfants à haut potentiel se sont hyper adaptés, ils ont beaucoup d’amis.

Cette adaptation peut les faire souffrir car ils nient leur propre personnalité.
D’autres enfants à haut potentiel seront seuls, ils peuvent subir rejet et même harcèlement à l’école.
Ce rejet pourra conditionner toute la vie future de l’enfant. Il est indispensable de l’aider.