Dyspraxie

Dyspraxie

La dyspraxie, ou le trouble du « comment faire »

Définition

Le terme « dyspraxie » associe le préfixe « dys »  et le terme « praxie ».

Le préfixe dys :  est utilisé pour qualifier un  trouble qui se manifestent durant le développement d’une personne. Le terme « praxie » se réfère aux mouvements et gestes complexes qui nécessitent un apprentissage.

En effet, chez les enfants dyspraxiques, la  planification et l’exécution des gestes appris est rendue difficile. De simples actions, pourtant automatisées chez d’autres enfants du même âge, vont  leur demander beaucoup d’énergie. C’est comme s’ils devaient rouler dans une voiture manuelle pendant que tous les autres camarades roulaient en automatique.

 On observe alors :

  • une grande maladresse
  • un manque d’autonomie dans les activités de la vie quotidienne
  • des difficultés à manipuler des objets
  • des réalisations graphiques très brouillonnes

Ce trouble est souvent associé (voire dû) à des difficultés à structurer l’espace. Par exemple, l’enfant aura des difficultés à se repérer sur un schéma.

Diagnostic

Il s’agit d’un trouble très complexe et malheureusement encore peu connu. Il est aussi très hétérogène. On dit souvent « qu’il y a autant d’enfants dyspraxiques que de dyspraxies ». Son diagnostic nécessite la collaboration de plusieurs spécialistes (médecins, neuropsychologues et psychomotriciens). Le neuropsychologue, lui, va investir le fonctionnement visuo-spatial de la personne, tandis que le psychomotricien, la sphère motrice. Le rôle du médecin (neuropédiatre ou  pédopsychiatre) est de rassembler les informations issues des différents bilans pour poser le diagnostic.

Prise en charge

Le plus souvent, on essayera de décharger l’individu des actions qui le mettent constamment en double tâche. On va alors préconiser l’utilisation de moyens de compensations et d’aménagement externes, comme par exemple, l’utilisation d’outils informatiques pour soulager l’écriture.

Néanmoins, il est également possible de stimuler le fonctionnement visuo-spatial et/ou psychomoteur de l’enfant, en fonction de ses difficultés spécifiques.