TDAH

speed2

Définition

Trouble déficit d’attention /hyperactivité (TDAH) est un trouble  neurologique. Les personnes qui en son atteintes montrent des difficultés à contrôler leur agitation et/ou à montrer un niveau d’attention adéquat pour l’âge.

Selon le DSM-V, il existerait trois types de TDAH :

  • type 1 : « hyperactif-impulsif » prédominant.
  • type 2 : « inattentif » prédominant.
  • type 3 : «  mixte »

On estime cependant qu’il existe  beaucoup plus d’enfants présentant un trouble de type «  mixte ».

En pratique, ce trouble  peut s’exprimer par des difficultés à :

  • s’organiser
  • faire deux choses en même temps
  • rester concentré sur une tâche
  • ne pas se faire distraire par les bruits avoisinants
  • rester en place
  • respecter le cadre

Ces  « comportements »  sont souvent des signes de processus attentionnels et exécutifs défaillants dans le cerveau.  En effet, de lui-même l’enfant dira qu’il ne le fait pas exprès! C’est comme si il devait constamment rouler avec une voiture dont les freins sont usés.

Diagnostic

Idéalement, le diagnostic se pose en collaboration entre un médecin spécialisé dans l’enfance et un neuropsychologue. Le bilan neuropsychologique est essentiel  puisqu’il va permettre d’investir les symptômes d’inattention et d’hyperactivité/impulsivité. Cela se fait via des tests sur l’ordinateur et des tests « papiers-crayons ». Chaque test cible une fonction du cerveau qui peut entrer en jeu dans les symptômes du tda/h.

Prise en charge

La prise en charge s’articule selon trois axes :

  1. Rééducation des fonctions du cerveau qui causent des symptômes de TDAH. Par des exercices et des jeux qui augmentent en difficultés au fil des séances, on  réentraine ces fonctions.
  2. Compensation des difficultés. En fonction des difficultés de la personne, on l’entraîne à faire une tâche de manière différente. Par exemple, on peut lui apprendre à utiliser des codes couleurs sur des feuilles d’exercices afin de cibler les informations importantes.
  3. Aménagement de l’environnement  de la personne pour éviter les situations handicapantes. Par exemple, on peut proposer à un élève d’utiliser un casque anti-bruit en classe pour éviter que son attention ne soit déviée par des bruits extérieurs.